Adresse
/
06 76 95 57 55
Amandine Branchet
Psycho-tarologue - Analyse de rêves à Rodez (12) et à distance
 
 
 
 
 
 

LE TAROT DE MARSEILLE

Les origines du tarot  
 
Les origines des jeux de carte et du tarot en particulier sont, aujourd’hui encore, relativement floues. Peu de sources les mentionnent. Ce qu’on en sait provient la plupart du temps  d’hypothèses ou de recoupements entre différentes sources, ce qui conforte l’aspect mystérieux qu’on lui prête souvent.
Les premiers jeux de cartes sont certainement apparus en Orient vers le XIIe siècle. Ils se diffusent en  Europe à partir de 1370 (mention en Italie, Suisse, France…). Il existe plusieurs types de tarot. Ils apparaissent dans le nord de l’Italie au milieu du XVe siècle.
 
 
Pourquoi un tarot dit « de Marseille » ?
 
Lorsque les jeux de tarot atteigne la France, les cartes sont fabriquées dans des ateliers de cartiers qui utilisent des moules à carte. A Marseille, la production des différents tarots débute vers 1631. Ils sont également fabriqués à Lyon, Avignon et Dijon au début du XVIIIe siècle. Le tarot dit « de Marseille » avec la structure abouti qu’on lui connait aujourd’hui a certainement été créé par un cartier français au milieu du XVIIe siècle. Puis la ville de Marseille va connaitre un essor exceptionnel dans la fabrication des cartes à partir du milieu du XVIIIe siècle : on dénombre à l’époque une vingtaine d’ateliers de cartiers. C’est cet essor considérable qui assurera la renommée du tarot dit « de Marseille » jusqu’à nos jours.
 
 
A quoi sert le tarot de Marseille ?
 
A l’origine le tarot de Marseille était commandé aux cartiers par des élites dans un but de connaissance de soi, d’introspection, et seulement dans un second temps dans un but de prédiction de l’avenir. On parlerait aujourd’hui de développement personnel. Le temps faisant son œuvre, le tarot s’est démocratisé et s’est ouvert à toutes les catégories sociales. Tout le monde peut désormais consulter un tarologue. Toutefois aujourd’hui, nous considérons plus le tarot de Marseille comme un outil prédicif que comme un outil de connaissance de soi.
Or, une confusion s’est produite au cours de l’histoire du jeu : le tarot n’a jamais proposé de prédire un avenir dicté à l’avance, dans lequel le consultant n’aurait plus aucun pouvoir sur sa vie. Il permet uniquement de mettre en lumière un avenir possible à un instant T et en fonction de la situation présente du consultant. Si nous prenons conscience des messages du tarot et que nous modifions notre manière d’être, notre fonctionnement, il est tout à fait possible d’orienter sa vie sur une autre voie. Le tarot de Marseille est donc un outil très efficace pour travailler sur l’aspect psychologique.
Ainsi, chacun a le libre-arbitre d’écouter ou pas ce que révèlent les cartes, de comprendre et d’agir pour reprendre le pouvoir sur sa vie.
 
 
Composition d’un jeu
 
Dans le tarot de Marseille, les cartes sont appelées "arcanes" ou "lames".
Un jeu est composé de 78 arcanes : 22 arcanes majeures et 56 arcanes mineures.
Dans le tarot dit « divinatoire », on utilise les arcanes majeures et la plupart du temps les arcanes mineures qui vont apporter des précisions.
Dans le tarot psychologique ou thérapeutique, on utilise uniquement les arcanes majeures. En effet, ce sont les plus riches en symboles et celles qui permettront le plus facilement de faire ressortir l’inconscient. Les arcanes mineures, quant à elle, ne sont pas assez « parlantes » pour être utilisées dans le cadre du tarot psychologique. Différents tirages (positionnement des arcanes) peuvent être proposés par le tarologue en fonction de la demande à traiter.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CONTACT